la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Comment rédiger un bon plan d’affaires?

Le temps est venu de rédiger le plan d’affaires de votre entreprise? Par où commencer? Comment le structurer? Voici un récapitulatif des informations à intégrer, accompagné de conseils judicieux, issus de l’expertise d’Info entrepreneurs, spécialiste de l’information commerciale destinée aux PME.

À quel moment du cycle de vie d’une entreprise faut-il rédiger un plan d’affaires?

Un plan d’affaires est réalisé au démarrage d’une entreprise. Ce document décrit votre société, ses objectifs et ses stratégies, le marché ciblé ainsi que les prévisions financières. Il représente un outil de vente pour une demande de financement ou de prêt. Puisqu’il définit clairement la manière dont l’entreprise fonctionne, c’est également un outil de gestion précieux. Une bonne utilisation du document est un gage de succès pour votre jeune société.

Un plan d’affaires ne sert pas seulement au commencement de l’entreprise. C’est un outil en constante évolution : employés plus nombreux, lancement d’une nouvelle gamme de produits, exportation… Il devra être révisé à chaque étape du cycle de vie de votre société.

« Un plan d’affaires est un outil en constante évolution »

Qui doit rédiger un tel document?

Cet exercice revient au ou aux fondateurs de l’entreprise. Au démarrage, l’élaboration du plan d’affaires est un gros travail à réaliser. Mais la réflexion est nécessaire : c’est ainsi que vous comprendrez les connexions à faire entre les différentes sections de votre plan d’affaires et les lacunes éventuelles dans votre stratégie d’affaires.

Des ressources existent pour vous accompagner dans votre démarche. Bien que vous soyez la seule personne à rédiger le plan, afin de vous l’approprier complètement, des mentors ou des organismes tels qu’Info entrepreneurs peuvent être sollicités en soutien, afin de vérifier par exemple que chaque section du plan est correctement remplie et que les informations sont pertinentes. Recourir à des experts vous permettra d’aller chercher des données stratégiques ou encore d’examiner la justesse de vos prévisions de revenus – car celles-ci sont parfois surestimées.

Que doit comprendre le plan d’affaires?

Ce document contient au moins dix sections : le résumé; la stratégie des activités; la stratégie marketing; le plan opérationnel; l’analyse des forces, des faiblesses, des possibilités et des menaces (FFPM); le plan de ressources humaines; la stratégie de responsabilité sociale; la stratégie d’affaires électroniques; les prévisions financières; et la stratégie de sortie d’entreprise.

Pour en savoir plus sur chaque section :

Accédez au guide complet

Accordez une attention toute particulière au résumé, c’est-à-dire à la description de l’entreprise. C’est la pièce maîtresse du document, car le financier ou l’investisseur la lira en premier. Cette partie doit être claire, concise (deux pages au maximum) et susciter la curiosité du lecteur. Puisque c’est un résumé des principaux points de votre plan d’affaires, écrivez-la en dernier.

Comment rendre un plan d’affaires percutant?

Mettez-vous à la place de la personne qui recevra votre document. Celle-ci examine des demandes de ce type tous les jours : quels sont les éléments qui démarqueront votre plan d’affaires d’un autre?

Forme. Vous n’avez pas à utiliser un format Word, rempli d’écriture et de chiffres. La forme peut être moins conventionnelle – à condition que cela corresponde à votre secteur d’activité. Par exemple, vous pourriez choisir de réaliser un PowerPoint, étayé d’images et de couleurs afin d’insuffler un dynamisme.

Fonds. Personnalisez votre plan d’affaires. Faites sentir à votre lecteur votre enthousiasme, votre motivation et votre confiance en la réalisation de vos objectifs. S’il y a une histoire à raconter, faites-le. Votre entreprise est-elle familiale, née d’une expérience personnelle? Détaillez le côté humain, qui est généralement apprécié des organismes de financement.

Autre conseil : faites preuve de vigilance quant au jargon utilisé. La personne qui lira votre plan d’affaires n’est pas forcément une experte du domaine. Des acronymes ou des termes techniques risqueraient de perdre son attention. Pensez à faire un glossaire où vous expliquerez les termes spécifiques.

Tant sur le fonds que sur la forme, le plan d’affaires doit refléter votre personnalité (ou celle de votre entreprise). C’est ainsi qu’il deviendra unique.

Avec qui devrait être partagé un tel document?

À l’interne. Il est important que votre équipe soit au fait des buts à atteindre, de la mission et des valeurs de l’entreprise. Tout le monde doit avoir le même discours. Ainsi, le jour où vous ne pourrez faire votre pitch de vente vous-même, vous aurez toute confiance en la personne de votre entourage qui le livrera à votre place. Une bonne pratique est d’intégrer ce plan d’affaires à la formation de tout nouvel employé.

À l’externe, bien sûr, à l’attention des financiers et des investisseurs.

Le temps que vous prendrez à réaliser votre plan d’affaires est un investissement précieux pour l’avenir de votre entreprise. Pourquoi? Au-delà de l’outil de vente que représente ce document, le but de l’exercice est également de transformer vos idées et votre capital en entreprise rentable, ainsi que de déterminer, en amont, ses forces et ses faiblesses[1].

Vous souhaitez en savoir plus sur les ressources qu’offre Info entrepreneurs?

Accédez au site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée