la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Inscription sécuritaire et facile

  • Visa
  • Mastercard
  • American Express
Nous respectons votre vie privée

Afrique francophone : accédez à des pays à fort potentiel de croissance

Découvrez les occasions d’affaires au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Rwanda et au Sénégal. Événements L’allocution sera prononcée en français.

Date limite d'inscription : 13 mars 2019

Le séminaire en bref

La croissance démographique et économique de l’Afrique francophone présente plusieurs occasions d’affaires pour le Québec, qui possède un atout de taille : sa connaissance de la langue parlée par bon nombre des habitants de l’Afrique francophone. De plus, d'ici 2028, un projet devrait également mener à la création d'un marché commun et d'une union économique et monétaire en Afrique.

Le 15 mars 2019, participez au séminaire sur les occasions d’affaires en Afrique francophone et tout particulièrement au Rwanda, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Cameroun. Participez à ce séminaire pour acquérir des connaissances sur les différentes facettes de l’Afrique francophone telles que la culture d’affaires, le cadre juridique et fiscal et les secteurs potentiels d’affaires.

Une occasion unique de :

  • évaluer le potentiel de développement de vos affaires en Afrique;
  • réseauter avec d'autres entreprises québécoises convoitant ce marché;
  • bénéficier de conseils d'experts et d'entreprises actives sur le continent africain.
Programme

Prix

Membres Non membres
Billet(s) Billet(s) 110 $ * 155 $ *

Contact et informations

Par téléphone:

514 871-4001

Pour plus d'information :

Hedia Mammeri
Conseillère adjointe, Développement des marchés internationaux
514 871-4002 #6217
hmammeri@ccmm.ca

Aucune réservation, aucune annulation ni aucun remboursement après la date limite d'inscription. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu'à la tenue de l'activité. Veuillez noter que seuls les avis d'annulation envoyés par courriel à reservations@ccmm.ca seront acceptés.

Lieu

Plaza Centre-Ville

777, boulevard Robert-Bourassa
Montréal, QC
H3C 3Z7

Voir l'itinéraire

Pourquoi l’Afrique francophone?

En mars 2018, 44 pays africains ont signé un accord créant la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), qui entrera en vigueur dans quelques jours. Cet accord va entraîner une augmentation de près de 60 % du commerce intra-africain d'ici à 2022.

En 2017 :

  • Le commerce bilatéral de marchandises s'est élevé à 6,7 millions de dollars, dont 5,1 millions de dollars d'exportations du Canada et 1,6 million de dollars d'importations du Rwanda.
  • Les exportations canadiennes en Côte d’Ivoire ont totalisé 38,5 millions de dollars, tandis que les importations en provenance de ce pays ont atteint 319,9 millions de dollars.
  • Les échanges commerciaux entre le Canada et le Sénégal s’établissaient à 52,4 millions de dollars, dont presque 49,1 millions de dollars d’exportations et 8,4 millions de dollars d’importations en provenance du Sénégal.
  • Le Cameroun constituait le premier marché d’exportation du Canada en Afrique centrale. Le commerce de marchandises entre les deux pays totalisait près de 52,4 millions de dollars en 2017. Les exportations de marchandises canadiennes vers le Cameroun s’élevaient à près de 43,3 millions de dollars (gouvernement du Canada 2018).

Le Canada a signé un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE), avec le Cameroun, la Côte d’ivoire, et le Sénégal.

Occasions d’affaires pour le Québec :

  • Le Cameroun offre des occasions intéressantes dans le secteur minier (or, fer, nickel, manganèse) ainsi que dans les secteurs forestier (acajou et ébène), agricole (café et cacao), touristique (plages et montagnes) et énergétique (pétrole et hydroélectricité). Sa situation géographique est également un atout pour le développement d’affaires. En effet, le Cameroun a une frontière commune avec 5 États, possède un accès à l’océan Atlantique et partage 1 700 km de frontière avec le Nigeria, ce qui constitue un marché global total de plus de 300 millions de personnes.
  • La Côte d’Ivoire est engagée dans un vaste projet d’industrialisation, dont les investissements clés sont concentrés dans les infrastructures, les transports et les télécommunications.
  • Le Rwanda attire progressivement l'attention des investisseurs grâce à la croissance de son économie. Cette année, selon l’indice de facilité de faire des affaires de la Banque mondiale, le Rwanda se classe 58e sur 183 pays, alors qu’il occupait le 143e rang en 2009. Cela indique que ce pays a adopté des lois favorables à la création et à la gestion d'une entreprise telles que l'accès au crédit, l'enregistrement des transferts de propriété, le paiement des impôts et le respect des contrats.
  • Le Sénégal doit améliorer l’accès à l’énergie, aux infrastructures de soutien à la production et au financement. Il y a également des occasions dans le développement du secteur minier.

Qui devrait participer à ce séminaire?

Toutes les entreprises s’intéressant au marché africain.

Voici quelques-uns des secteurs clés dans ces marchés francophones : 

  • Les énergies renouvelables et l'aéronautique
  • L'aide pour la formation technique
  • L'expertise en génie et en gouvernance
  • La transformation alimentaire
  • L’industrie des services
  • Le numérique
Transporteur officiel :

 
 

AIR CANADA

 
Acclr, par le biais de son service de commerce international, reçoit le soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec

 
Affilié à la World Trade
Centers Association

(WTCA)

Développement économique Canada   World Trade Centers association (WTCA)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée