la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

VIA Rail : la manière canadienne et humaine de voyager

La mobilité est de plus en plus au cœur des préoccupations des Canadiens. Le président et chef de la direction de VIA Rail, M. Yves Desjardins-Siciliano, a profité de son passage à la tribune de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour souligner les bons coups de l’organisation, qui célébrait récemment ses 40 ans, et exposer sa vision d’avenir.
 
Voici les trois éléments clés à retenir de son allocution.

VIA Rail : une fierté pour les Canadiens par les Canadiens

D’entrée de jeu, M. Desjardins-Siciliano est clair : VIA Rail est un service offert par les Canadiens pour les Canadiens. Son grand objectif est d’ailleurs de transformer la manière dont les Canadiens se déplacent partout au pays en offrant un service personnalisé et inclusif, que ce soit pour les affaires, pour le plaisir, pour les 500 000 étudiants qui empruntent le corridor Québec-Windsor ou pour une population vieillissante.

« Bien qu’on pense que VIA Rail est une société de transport, à bien des égards, elle est dans la « business » de l’hospitalité. VIA Rail n’est pas que du transport ferroviaire, c’est aussi un environnement qui assure à ses passagers un accueil chaleureux et un service hors pair pour qu’ils se sentent bien lorsqu’ils voyagent avec nous », a déclaré le président et chef de la direction de VIA Rail, M. Yves Desjardins-Siciliano.

Inscrivez-vous à notre prochain événement :
>> Forum stratégique sur l'intelligence artificielle : L’évolution d’un secteur clé pour l’économie de demain

Un service public qui se doit de répondre aux attentes des contribuables

Toutefois, M. Desjardins-Siciliano croit que VIA Rail peut faire plus, surtout en tant que service public. C’est pourquoi l’entreprise a annoncé à l’automne 2018 des investissements frôlant le milliard de dollars pour moderniser ses équipements et faire l’acquisition d’une nouvelle flotte de trains qui remplacera les 160 wagons et 40 locomotives qui opèrent dans le corridor Québec-Windsor. Cette ambitieuse opération devrait être achevée d’ici 2024.

Selon M. Desjardins-Siciliano, ce n’est qu’une première étape et il faudra continuer de faire preuve d’audace. La prochaine étape consistera à déployer un réseau de trains à grande fréquence qui répondra mieux à son avis aux besoins des Canadiens en matière d’intermodalité qu’un réseau de trains à grande vitesse.

Plus encore, VIA Rail souhaiterait réaliser ce que M. Desjardins-Siciliano qualifie de « grand projet inachevé » :

« Le Canada possède un important réseau d’infrastructure d’empiétement ferroviaire abandonné ou très peu utilisé par les trains de marchandises. VIA Rail propose de le prendre à sa charge et de le remettre à niveau pour une utilisation exclusive aux trains de passagers. C’est un projet de 4 milliards de dollars qui prendrait quatre ans à se réaliser, contrairement au projet de train à grande vitesse, qui coûterait plus de 22 milliards de dollars et s’étalerait sur une période bien plus longue de 12 ans », a indiqué M. Desjardins-Siciliano.

Une incidence considérable sur notre lutte contre les changements climatiques

Finalement, M. Desjardins-Siciliano a fait valoir que le transport collectif doit aujourd’hui servir un plus grand objectif social : la lutte contre les changements climatiques, qui doit se trouver au cœur de toute politique publique.

Le domaine du transport automobile est un bon exemple. Il représente actuellement 41 % des émissions de gaz à effet de serre. Le déploiement d’un meilleur système de transport collectif ferroviaire, comme le souhaite M. Desjardins-Siciliano, représenterait à lui seul près de 1,5 % de l’engagement du Canada pris lors de la COP21. Concrètement, une telle mesure représenterait une réduction de 13,9 millions de tonnes de gaz à effet de serre.

Le président et chef de direction de VIA Rail a conclu son propos sur une note inspirante en citant Jacques Brel et en invitant le milieu des affaires et l’appareil gouvernemental à faire preuve d’audace :

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée