la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Femmes en Tech Ubisoft dans la Silicon Valley — Billet 5 de 9

Du 29 avril au 3 mai derniers, Amira Boutouchent, Julie Tousignant et Catherine Proulx, les ambassadrices de l’initiative Femmes en tech Ubisoft, ont visité la Silicon Valley dans le cadre d’une mission commerciale visant à faire rayonner le savoir-faire québécois et à s’inspirer des géants issus de ce berceau de la technologie.

Elles partagent avec vous leurs réflexions dans le cadre de cette aventure unique.

Lors de ma dernière soirée en Californie, pendant que je m’installais pour camper au milieu des séquoias, je me suis demandé : « Pourquoi est-ce que je fais tout ça? »

Bon, OK, mis à part pour avoir la chance de partir en mission commerciale dans la Silicon Valley avec la Chambre aux côtés de femmes et entrepreneures extraordinaires…

Inscrivez-vous à notre prochain événement Formation et événements

Je comprends bien pourquoi les acteurs de l’industrie en général, et les commanditaires de l’initiative Femmes en tech Ubisoft en particulier, veulent encourager la diversité : nous sommes en manque de talents dans le secteur des technologies et on ne peut pas se permettre de perdre plus de la moitié de la population pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le talent.

Mais pourquoi moi, Catherine Proulx, suis-je bénévole pour cette cause depuis si longtemps (et dans des rôles qui sont souvent un peu moins prestigieux que notre mission à San Francisco)?

Puis, j’ai réalisé à quel point ma carrière était le résultat de rencontres fortuites et d’erreurs qui se sont avérées des tremplins. Je n’aurais jamais pu planifier de me retrouver là où je suis aujourd’hui. De toute façon, je fais un métier qui n’existait pas il y a dix ans. Mais tout au long de mon parcours, deux choses m’ont orientée :

1) une petite étincelle de passion pour la science;
2) des mentors qui m’ont ouvert des portes.

Sans ces derniers, cette petite étincelle n’aurait pas pu prendre de l’ampleur – elle a même bien failli s’éteindre plusieurs fois.

Je ne veux pas convaincre qui que ce soit d’aller dans le secteur des technologies, car je pense qu’il faut d’abord avoir cette petite étincelle-là en soi. Mais à toutes les jeunes filles qui voient leur étincelle et la comparent aux torches flamboyantes des autres, à toutes celles qui se disent : « Je ne suis pas assez ceci ou cela, je ne suis pas une “vraie” », j’ai envie de dire qu’il suffit d’une seule allumette pour démarrer un feu de camp. Foncez et ne vous en faites pas, on sera votre petit bois!

Catherine Proulx

Les opinions exprimées dans ce billet sont celles de l’auteure et ne reflètent pas nécessairement celles de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Par conséquent, la Chambre ne peut être tenue responsable du contenu publié.

À propos de la mission commerciale dans la Silicon Valley
La mission commerciale dans la Silicon Valley, réalisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en partenariat avec Ubisoft, a été présentée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Cette mission a été rendue possible grâce à la collaboration du CN et à la participation des Offices jeunesse internationaux du Québec, de Montréal International ainsi que de notre transporteur officiel, Air Canada.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée