la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Le projet de loi 76 : une vision intégrée du transport collectif essentielle pour renforcer notre environnement d’affaires

Montréal, le 13 novembre 2015 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue la volonté du gouvernement du Québec de simplifier la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal avec le dépôt du projet de loi 76 par le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti. La création de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ART) et du Réseau de transport métropolitain (RTM) permettra d’accélérer le développement de nos infrastructures de transport en commun, un des leviers importants de notre environnement d’affaires pour les entreprises.

« Les rôles de planification et d’exploitation des services seront désormais clarifiés, comme nous le recommandions dans le rapport Côté-Séguin. La révision de la gouvernance accélérera la réalisation des projets de transport en commun. La complexité organisationnelle des dernières années a nui à la concrétisation des projets d’infrastructures de transport, pourtant essentiels au dynamisme économique de la métropole. Le projet de SRB Pie-IX est un échec flagrant dont les retards accumulés sont devenus un embarras pour l’ensemble de la communauté », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Cette réforme de la gouvernance était nécessaire pour permettre une meilleure planification du développement du réseau. Au fil des dernières décennies, ce développement s’est fait par bourrées. Or, une planification saine devrait permettre d’étendre le réseau en continu, année après année, que ce soit pour le déploiement de nouvelles voies réservées aux autobus, le prolongement du métro ou encore le déploiement de trains légers sur rail », a ajouté Michel Leblanc.

« Le projet de loi devrait également favoriser la simplification du système et améliorer l’efficience sur le plan de l’exploitation. Avec 535 titres de transport différents dans le Grand Montréal, le système était devenu trop complexe. De plus, le système actuel ne facilitait pas les arrimages entre les modes de transport en commun relevant d’instances distinctes, ce dont se sont plaints les usagers à plusieurs reprises. Une imputabilité plus évidente permettra de mieux exploiter les systèmes en fonction des besoins des usagers », a conclu Michel Leblanc.

Pour consulter les différentes études de la Chambre sur le sujet :

Rapport Côté-Séguin – Une métropole à la hauteur de nos aspirations
Le transport en commun : au cœur du développement économique de Montréal

Rapport au maire de Montréal : Groupe de réflexion sur le financement du tramway

Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur le financement du transport en commun – Le financement du transport en commun : pour accélérer le passage à l’action

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international.

 

- 30 -


Source :

Guillaume Bérubé
Conseiller, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
gberube@ccmm.qc.ca

 Facebook : www.facebook.com/chambremontreal

Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée