la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Budget municipal 2018 : la Ville doit préserver un environnement fiscal équitable et favorable pour nos entreprises

Montréal, le 10 janvier 2018 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain prend acte du premier budget de la Ville de Montréal déposé ce matin par la mairesse Valérie Plante et le président du conseil exécutif, Benoit Dorais. Elle tient à rappeler que Montréal est sur une lancée économique sans précédent et qu’il est important de préserver et d’améliorer l’environnement fiscal, un des éléments importants qui soutiennent la vitalité économique de la métropole. Dans cette perspective, le budget de transition annoncé par l’administration Plante-Dorais assure une certaine stabilité.

Une hausse des charges qui nuit à l’environnement d’affaires de la métropole

« La communauté d’affaires est préoccupée par le choix de la nouvelle administration d’augmenter les charges fiscales au-dessus du niveau de l’inflation. Cette décision va à l’encontre de la promesse faite par la mairesse en campagne électorale, ce qui envoie un signal inquiétant. Les contribuables montréalais sont déjà les plus taxés en Amérique du Nord. Il est évident que cette hausse nuit à l’environnement d’affaires et réduit l’attractivité de la métropole pour les entreprises », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« La Chambre est consciente que beaucoup de travaux restent à faire pour restaurer les infrastructures de la Ville. À ce titre, elle est en faveur d’une tarification des services et elle n’est pas opposée à la taxation de l’eau. Cependant, ce virage doit être basé sur le concept d’utilisateur-payeur et accompagné d’une baisse des taxes foncières. La Chambre avait d’ailleurs salué le dépôt du rapport du comité présidé par Mme Anne-Marie Hubert qui préconisait un virage vers l’écofiscalité et étudiait la possibilité de tarifer l’eau des immeubles résidentiels », a poursuivi Michel Leblanc.

Une plus grande équité dans la fiscalité commerciale est essentielle

« Nous saluons la volonté de la nouvelle mairesse de revoir les taxes imposées aux commerces de la métropole pour assurer une plus grande équité. Un rééquilibrage entre le fardeau fiscal du secteur résidentiel et celui du secteur commercial doit faire partie des priorités de la nouvelle administration pour mieux soutenir l’entrepreneuriat et la croissance économique de la métropole », a ajouté M. Leblanc.

Créer un effet de levier pour stimuler le développement économique

« Le contrôle des dépenses et l’amélioration de l’environnement d’affaires sont des conditions essentielles pour permettre à Montréal de jouer son rôle de moteur économique du Québec. Le statut de métropole, obtenu sous l’administration précédente et négocié avec le gouvernement du Québec, donne des marges de manœuvre appréciables à la Ville pour investir dans son développement économique. La Chambre offre toute sa collaboration à la nouvelle administration pour en maximiser l’effet de levier », a indiqué Michel Leblanc.

« L’engagement de la mairesse Plante de mettre en place des mécanismes de soutien aux commerçants pendant les grands chantiers est bienvenu. Ces programmes doivent être implantés rapidement considérant les nombreux chantiers en cours et prévus au cours des prochaines années sur les artères commerciales de la ville », a ajouté M. Leblanc.

De bonnes nouvelles pour une meilleure mobilité

« La Chambre salue l’augmentation de l’investissement de 27,7 millions de dollars dans les transports en commun ainsi que la mise en place d’une brigade de surveillance des chantiers. La fluidité des déplacements est une priorité pour la communauté d’affaires, car la congestion routière génère des coûts évalués à 1,8 milliard de dollars par année. Ces mesures favoriseront la mobilité sur le territoire de la métropole », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Forte d’un réseau de plus de 7 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient sur des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

- 30 -

Source :
Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Suivez la discussion : #ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée