la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Entrevue d’emploi : zoom sur la vidéoconférence

Le contexte actuel augmente les probabilités que votre prochain entretien d’embauche soit virtuel. Soyez prêt pour cette éventualité en suivant ces trois étapes.

1. Soyez bien branché

Vous ne savez pas quand le prochain rendez-vous peut survenir. Désormais, tout va plus vite, car les rencontres sont virtuelles au bout du clic. Votre matériel est-il performant?

Tout d’abord, téléchargez la dernière version de l’une des plateformes populaires de vidéoconférence comme Zoom ou Skype et, au besoin, faites les mises à jour requises. Pour plus de stabilité, nous vous recommandons fortement d’utiliser un ordinateur portable; ce dernier possède généralement une caméra vidéo intégrée. Une fois ce logiciel installé, faites un test avec des amis pour vérifier si votre caméra et votre micro fonctionnent de façon satisfaisante.

Misez sur le son, l’image et la vitesse

Le micro-casque offre la meilleure expérience sonore en limitant l’écho et les bruits de fond. Votre voix et vos paroles seront plus claires pour votre interlocuteur. Les écouteurs filaires fournis avec votre téléphone portable conviennent tout à fait. Si vous avez un micro-casque plus performant pour la musique, voici l’occasion de rentabiliser ses fonctions de suppression du bruit.

La plupart des portables récents offrent une qualité d’image suffisante pour la vidéoconférence (ex. 1920×1080 ou 1080p résolution; 30 fps). Toutefois, vous pouvez vous assurer d’être sous votre meilleur jour en ajoutant à votre système une caméra Web.  Pour environ une centaine de dollars, vous obtiendrez des fonctions de vitesse de rafraîchissement de l’image, d’autofocus, d’amélioration des couleurs et de cadrage qui se remarqueront à l’écran.

Durant votre test, fermez toutes les applications que vous n’utilisez pas. D’autres applications qui tournent en arrière-plan peuvent ralentir votre système et nuire à la qualité de l’image ou du son et même causer des interruptions. Il est aussi crucial de vérifier la performance de votre réseau Internet. De préférence, utilisez votre réseau résidentiel en forfait illimité, car la vidéo utilise jusqu’à 1 Gb par heure. Par exemple, Zoom recommande pour l'appel vidéo 1:1 : 600 Kbps (en haut/en bas) pour une vidéo de qualité supérieure et 1,2 Mbps (en haut/en bas) pour la vidéo HD. Vous pouvez tester la vitesse de votre réseau Internet sur Bell ou Videotron.

Afin d’éviter les ralentissements, assurez-vous que personne chez vous ne regarde des films ou ne joue à des jeux vidéo. Si vous éprouvez des difficultés, vous pouvez essayer de vous rapprocher du routeur. Si rien n’y fait, vous pourriez devoir augmenter votre forfait ou changer de fournisseur. Dernière vérification, avant la rencontre, assurez-vous que votre ordinateur est chargé ou qu’il est branché à une prise pour éviter de perdre soudainement la communication si votre appareil s’éteint.

2. Aménagez votre environnement

Il est aussi important de soigner votre apparence à l’écran que si vous étiez présent en personne dans un bureau.

Votre maison en arrière-plan contribue à l’image que vous communiquez. Trouvez un espace calme où vous pourrez converser à l’abri du bruit et des interruptions. Prévenez les membres de votre résidence qui sont présents et, si possible, faites garder vos jeunes enfants pour éviter qu’ils surgissent soudainement au milieu de votre rencontre.  

Créez un cadre lumineux

La pièce visible à l’écran doit être agréable et bien rangée. En premier plan, favorisez une table libre de tout objet. À environ un mètre derrière vous, un mur sans motifs agrémenté d’un tableau sobre ou d’une bibliothèque et/ou de plantes sera du meilleur effet. Autre option, Skype vous permet de sélectionner un arrière-plan flou. Sur quelques autres plateformes dont Zoom, vous pouvez utiliser une image comme arrière-plan. Plusieurs sites Web proposent des photos de bureaux ou de salles de conférences appropriées. Si vous faites ce choix, essayez-en plusieurs et faites attention à vos vêtements, qui ne doivent pas être verts ou d’une couleur trop proche de celle qui prédomine dans la photo. Cela pourrait donner l’impression que votre tête flotte à l’écran.

Le cadrage est crucial dans votre présentation. À cet effet, inspirez-vous d’un présentateur de nouvelles à la télévision. Votre buste doit se situer au milieu de l’écran avec un à deux pouces d’espace au-dessus de la tête et trois à cinq de chaque côté de vos épaules. Positionnez la caméra au niveau de vos yeux comme si vous regardiez naturellement une personne en face. Pour obtenir ce résultat, votre ordinateur devrait être à la distance d’environ un bras. Au besoin, ajustez la hauteur de votre ordinateur, par exemple, en le posant sur des livres. Autre astuce, si votre logiciel le permet, déplacez la vignette de votre image sous la caméra, au centre de l’écran, afin que votre regard soit droit et que vous ne sembliez pas scruter continuellement quelque chose dans un coin de votre moniteur. Si vous ignorez ces conseils, vous vous créerez probablement un double-menton ou des cernes peu flatteurs.

L’éclairage est ce qui aura le plus d’impact sur la qualité de votre image. Choisissez une pièce claire avec un éclairage diffus semblable à la lumière du jour. S’il y a une fenêtre dans la pièce, votre bureau devrait en être éloigné d’environ deux mètres et y être perpendiculaire; y faire dos ou face rendrait votre écran illisible ou créerait un contre-jour. Cependant, gardez à l’esprit que le temps pourrait subitement changer au cours de la journée. Il vaut mieux contrôler l’éclairage de la façon suivante : en plus du plafonnier de la pièce, placez une lampe immédiatement derrière la caméra en direction de votre visage. Cela illuminera l’image en éliminant les ombres sur votre visage.

3. Brillez par votre présence

Souriez, vous êtes filmé! Votre objectif est de transposer votre charisme naturel au monde virtuel.

Durant toute la conférence, vous serez visible de très près. Gardez un visage serein et souriant. Pensez à vos micro-expressions et aux mimiques que vous avez l’habitude de faire en réaction à un commentaire ou en réfléchissant à une question. Vous pourriez involontairement avoir l’air contrarié, perdu ou même comique. Aussi, bouger devant la caméra peut créer des arrêts d’image inopinés en cas de faiblesse du réseau. Limitez autant que possible vos mouvements, contrôlez vos tics et laissez vos cheveux tranquilles. Parlez plutôt avec votre voix et vos yeux. Dans le même ordre d’idées, choisissez une chaise stable qui n’oscillera pas lorsque vous parlerez ou vous fera rouler hors champ au milieu d’une phrase.

Fiez-vous aux apparences

Pour une apparence professionnelle, privilégiez les vêtements que vous porteriez dans une rencontre en personne, idéalement des couleurs en évitant le blanc ou le noir intégral. Que vous soyez un homme ou une femme, couvrez-vous. Avec le découpage de l’écran, les t-shirts et les décolletés profonds pourraient vous faire paraître nu. Il faut libérer l’image de tous les éléments qui risqueraient de distraire votre auditoire : les motifs, rayures, coiffures ou bijoux imposants. Pendant que vous y êtes, nettoyez votre bureau d’ordinateur de tous les fichiers ou fenêtres ouvertes que vous ne souhaitez pas révéler à votre auditoire si vous partagez votre d’écran.

Le scénario de la rencontre appartient à votre interviewer, mais cela ne veut pas dire que vous devez rester passif. Il est possible que votre interlocuteur soit aussi peu habitué au format de la vidéoconférence que vous. Soyez prêt à prendre le relais de la conversation. Vous pourriez même saisir l’occasion de cette rencontre technologique pour présenter des éléments d’information plus dynamiques en partageant des documents ou des sites pertinents sur votre écran. Dans cette perspective, connectez-vous et ouvrez à l’avance toutes les pages Web ainsi que les documents d’intérêt afin de pouvoir simplement basculer d’une fenêtre à l’autre de façon fluide.

En terminant, tout comme pour l’entrevue en personne, une bonne préparation est la clé du succès. Nous vous suggérons de travailler assidument vos questions et réponses en répétant un scénario chronométré à l’avance. Bien qu’il faille prendre votre place, il ne faudrait pas non plus vous éterniser. Les entretiens ont normalement une durée prévue de 30 à 45 minutes. Dites-vous que votre objectif est de laisser une impression mémorable qui vous fera gagner une seconde entrevue.


Le contexte actuel présente de nouveaux défis pour tous les chercheurs d’emploi. Toutefois, de nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider. Demeurez proactif; il existe des moyens de poursuivre votre recherche d’emploi. En effet, de nouvelles pratiques vont se développer pour permettre aux recruteurs et aux candidats de se rencontrer et de nouveaux besoins vont émerger au sein des entreprises. N’hésitez pas à faire appel à l’équipe de conseillers Interconnexion par courriel à interconnexion@ccmm.ca. Nous continuons à vous fournir un accompagnement professionnel gratuit en ligne. Pour vous inscrire et découvrir nos services, cliquez sur interconnexion.ca.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée