la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Fierté, identité et prospérité : trois piliers de la culture, selon Nathalie Roy

La culture contribue à la vitalité économique, au tourisme et au rayonnement international du Québec et de sa métropole. C’est sur ce fondement que la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, a exposé les priorités de son gouvernement en matière culturelle lors de son passage à la tribune de la Chambre le 1er février 2019 .

« Fierté, identité et prospérité ». C’est ainsi qu’elle a résumé sa vision pour le développement culturel et économique du Québec. Voici trois éléments marquants de son discours.

De grandes ambitions

La ministre Nathalie Roy a d’abord tenu à rappeler les grandes ambitions de son gouvernement en matière de culture, au grand plaisir de son auditoire de plus de 500 personnes.

Dès sa nomination, elle avait rassuré le milieu en annonçant que la politique culturelle préparée par le précédent gouvernement et autour de laquelle les acteurs s’étaient mobilisés irait de l’avant. Elle a réitéré cette promesse en affirmant que son gouvernement se donnera les moyens de la mettre en œuvre et d’atteindre ses objectifs. Pour ce faire, la ministre a notamment indiqué que la part de 1% du budget du Québec destiné à la culture serait maintenue, un élément très important pour le milieu.

Par ailleurs, souhaitant allier audace et courage pour défendre la place de la culture au Québec, Mme Roy a fait valoir que son ministère offrirait l’accompagnement nécessaire aux entreprises touchées par le numérique et les nouveaux modèles d’affaires. À cet effet, elle a confié au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) le mandat de travailler ensemble afin de développer des services et des programmes mieux adaptés à leurs clientèles pour relever ces nouveaux défis.

Un œil sur l’international

Le nouveau gouvernement veut aussi augmenter la présence du Québec à l’international sur le front économique. Selon la ministre Roy, la culture joue un rôle important en ce sens. Du rayonnement des artistes du Québec à l’exportation de nos œuvres, la culture fait le lien vers la prospérité, a-t-elle rappelé.

À ce chapitre, l’ex-journaliste a souligné l’importance du plan d’action Montréal, métropole culturelle, une initiative majeure qui mobilise depuis 2007 les gouvernements du Canada et du Québec et la Ville de Montréal, ainsi que plusieurs organismes, dont Culture Montréal et la Chambre. À ses yeux, il s’agit d’une « carte de visite importante », une signature pour le Québec à l’international. Comme ce plan d’action est arrivé à échéance en 2017, la ministre Roy a entrepris une réflexion en regard de la mise à jour requise et des prochaines étapes à franchir.

Un financement supplémentaire pour « J’apprends le français »

Bonne nouvelle! La ministre Roy a profité de son passage à la Chambre pour annoncer un financement additionnel de 450  000 $ pour le programme « J’apprends le français ». Cette bonification vise à étendre le programme géré par la Chambre à l’ensemble de la région métropolitaine et porte la contribution totale du gouvernement à 1,5 million de dollars .

« J’apprends le français » permet à de petits commerçants d’apprendre le français directement sur leur lieu de travail. Accompagnés d’un mentor (un étudiant universitaire dans un domaine connexe  : langues, enseignement, traduction, etc.) , les participants apprennent les éléments essentiels du français en lien avec leur entreprise, ce qui facilite leur intégration à la société et les interactions avec leur clientèle.

En posant un tel geste, le gouvernement démontre clairement sa volonté de soutenir les efforts d’apprentissage des nouveaux arrivants, selon la ministre Roy, qui a indiqué que d’autres gestes importants en lien avec l’apprentissage du français seront annoncés en mars dans le cadre du mois de la Francophonie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée