Veuillez noter que tous nos événements publics pour les mois de mai et juin sont suspendus.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Une histoire de Clans : réseauter avec succès, c’est s’entraider

Créé en partenariat avec :

Les Clans d’affaires s’adressent aux entrepreneurs, travailleurs autonomes et professionnels de grandes entreprises qui privilégient des relations d’affaires durables. En quoi est-ce différent du réseautage classique? Ce programme mise d’abord sur la qualité des rencontres en vous mettant en relation avec des professionnels qui partagent vos aspirations et vos ambitions. Deux participants nous parlent de leur expérience.

Un concept novateur

Pour chaque Clan, un algorithme intelligent s’assure de réunir les participants par affinités. Un groupe compte de 14 à 20 professionnels qui se réuniront pour quatre rencontres de deux heures chacune étalées sur huit semaines. Si plusieurs candidats inscrits ont des enjeux similaires ou proviennent du même domaine d’activité, ils ne feront pas partie du même Clan d’affaires. Le côté unique de ce jumelage intelligent est qu’il cible et regroupe les participants selon leurs objectifs professionnels communs, ce qui permet une dynamique de réseautage optimale.

Les réunions se tiennent en matinée ou à l’heure du lunch. L’objectif : s’adapter aux horaires de ceux qui ne peuvent prendre part aux traditionnels 5 à 7. À chacune des rencontres, un animateur s’assure que tout le monde a l’occasion de s’exprimer, même les plus introvertis. Ces ateliers bien structurés donnent lieu à plusieurs tours de table, organisés autour de questions thématiques.

Selon Anne Riby, ancienne participante, cette ambiance collaborative est l’une des grandes forces du programme. « C’est du réseautage intelligent, qui va en profondeur. On ne fait pas juste se croiser dans un 5 à 7. Ce n’est pas en surface. On apprend à connaître et à comprendre des gens et des métiers différents. On est ensuite dans une dynamique d’aide », nous explique cette directrice chez JA Québec, un organisme à but non lucratif. Elle poursuit : « Dès le début, ça s’est très bien passé parce que l’animateur était exceptionnel dans son rôle. On sait combien de temps on a pour parler et on peut voir l’évolution des gens d’une rencontre à l’autre. »

Une aventure professionnelle et humaine

Quelle est la clé du succès pour optimiser sa participation aux Clans d’affaires? Arriver avec l’esprit ouvert, prêt à découvrir et à partager. Ici, l’objectif n’est pas de collectionner les cartes d’affaires, mais de se faire des contacts de qualité.

Il s’agit de l'essence même du programme : tisser des liens solides et participer activement à la communauté entrepreneuriale.

Anne Riby insiste d’ailleurs sur ce point : « C’est drôle à dire, mais un Clan, ça devient vraiment un réseau de soutien personnel, même si l’objectif à la base est professionnel. On découvre des humains, leurs ambitions, leurs intérêts, leur histoire. Et on s’entraide. Certains participants sont même devenus mes amis avec le temps. »

Un programme qui pousse le réseautage plus loin

Près de 90 % des participants aux récentes cohortes ont livré un retour positif de leur expérience dans un Clan d’affaires. Leurs motifs de satisfaction? Avoir eu des échanges utiles avec d’autres entrepreneurs, que ce soit sur des enjeux d’affaires, sur des occasions de croissance pour leur entreprise ou encore sur de meilleures pratiques liées à leur profession.
Les participants ont également découvert de nouveaux fournisseurs et rencontré des experts qui les ont aidés à se démarquer auprès de leur clientèle actuelle.

La séance du Clan d’affaires terminée, les membres sont encouragés à prendre des rendez-vous individuels entre les rencontres pour apprendre à mieux se connaître. La réussite de ce réseautage unique repose également sur l’expérience des participants, qui obtiennent plus de résultats en ayant des échanges actifs avec leurs collègues à l’extérieur des rencontres « officielles ». Ces suivis leur permettent d’approfondir leurs relations avec chaque membre du Clan et d’augmenter les occasions d’entraide, de collaboration et de partage de leur parcours d’entrepreneur afin de mener à bien l’atteinte de leurs objectifs professionnels.

Alek Delisle, copropriétaire et vice-président de Delisoft, fait partie de ceux pour qui le programme a porté fruit. Il revient sur son expérience : « J’ai eu envie d’essayer quelque chose de nouveau pour rencontrer des gens et agrandir mon réseau. Au début, j’y suis allé sans attentes. Et je n’ai pas été déçu, même après avoir participé à plusieurs cohortes. D’un Clan à l’autre, ce n’est jamais la même histoire. On découvre des gens, de nouveaux partenaires, on échange et on apprend. »

Anne Riby abonde également dans ce sens : « Je peux dire que ça a marché. J’ai trouvé des partenaires, des bénévoles, mais j’ai surtout découvert des gens motivants et inspirants. À force de les écouter, j’ai même décidé de démarrer ma propre entreprise. Je me suis dit : pourquoi pas moi? »

Ces témoignages vous inspirent? Si vous souhaitez vous aussi bâtir et consolider votre réseau d’affaires, restez à l’affut des prochaines activités et contenu virtuels de la Chambre. C’est peut-être le début d’une nouvelle aventure humaine et entrepreneuriale!


Pour plus d’information, communiquez avec :
Nicole Provençal
Chef, Produits et services
514 871-4000, poste 4096
clansdaffaires@ccmm.ca
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée